Rituels d’entreprise : les tips pour booster l’énergie de vos équipes

Les problématiques de rythme et de bien-être en entreprise sont de plus en plus nombreuses. Voici quelques conseils et des éléments rituels pour booster le bien-être au travail et l’énergie de vos équipes :

.

Comment ça se passe pour vous au travail ?

.

Chez Bloom at Work, on aime bien partir du ressenti des collaborateurs. On a donc tout naturellement commencé à analyser les DRH, CHO, managers de startups … sur leurs expériences quotidiennes. Quels sont les moments que vos employés attendent ? Quand est ce qu’ils sont le plus unis ? Quels rituels donnent le plus d’énergie ?

  • Les moments de convivialité sont bien sûr spontanément évoqués — et surtout ceux où… il y a à manger ! Petit-dej, apéros informels sont les premiers rituels évoqués.
  • Viennent ensuite les moments où l’on se met en mouvement ensemble : sport, séminaires d’entreprise. Certains rituels tirent leur force du fait qu’ils sont incarnés, vécus physiquement par les collaborateurs.
  • Certains participants évoquent les défis liés aux rituels d’entreprise : comment tenir dans la durée et éviter la lassitude ? Comment gérer les horaires parfois décalés des équipes pour réunir tout le monde ?

.

.

De la théorie…

Quels sont leur vision des enjeux des rituels en entreprise ?

  • Les enjeux sont majeurs, puisque seuls 57% des employés font confiance à la capacité de leurs entreprise à trouver, retenir et développer leurs employés. Pourtant les rituels sont de forts leviers de performance : ils permettent de se retrouver, de se re-concentrer sur les objectifs. Leur récurrence en fait des moments agréables, confortables, que chacun attend.
  • Ces rituels collectifs créent le lien et donnent du sens, à toutes les échelles : plénières d’entreprise pour booster les énergies, moments où l’on se retrouve en équipe (le “kick off de la semaine” pour certains) pour clarifier les objectifs, points individuels avec son manager pour mettre à jour sa feuille de route et valider les avancements. Les rituels donnent le tempo de l’activité, et deviennent de véritables boussoles pour les collaborateurs.
  • Gardons à l’esprit l’importance de les structurer : à chaque rituel son objectif, ses participants et le format adéquat. On n’instaure pas un rituel pérenne et productif simplement avec des bières et quelques cacahuètes !
  • Casser le rythme est aussi important : de temps en temps, il est judicieux de s’extraire du rythme habituel et de créer des événement exceptionnels. Pourquoi pas lors du séminaire d’entreprise ?

.

.

… A la pratique !

Il est important, voir primordial de proposer des rituels qui engagent, mais aussi donnent du sens et de l’énergie aux collaborateurs. Pour cela, nous avons listés différents axes à développer : 

  • Des rituels collectifs peuvent être mis en place pour créer une culture commune. Notre CEO explique que les rencontres régulières avec des personnalités extérieures pour inspirer les équipes, les Talks internes pour partager la veille sur les sujets d’innovation.
  • Il ne faut pas oublier de s’organiser, et de s’appuyer sur les bons outils pour donner la cadence. Il est nécessaire de structurer les rituels pour assurer le suivi régulier des objectifs.
  • Proposer des moments exceptionnels. La création ou la participation à des spectacles en immersion dans des univers imaginaires. Les collaborateurs sont organisés en équipes, et fédérés autour d’un enjeu fort (découvrir le thème, préparer ses costumes, constituer des familles, préparer une danse…) sur presque 3 mois au total. Ils sortent du cadre, collaborent et tissent des liens durables au travers de ces expériences mémorables.
  • La liberté des collaborateurs. Plus les collaborateurs sont libres, plus ils tendent à créer eux-même leur cadre en instaurant spontanément leurs rituels. Il faut penser à la mise en place d’un random coffee une fois par semaine : les collaborateurs attendent le mail du lundi pour savoir quelle personne ils vont rencontrer. Ils ont aussi adopté le gorille et la cacahuète : chaque collaborateur se voit attribuer une personne, sa cacahuète, qu’il doit surprendre et dont il doit prendre soin pendant un mois de façon anonyme…

Chez Bloom at Work, nous poussons un cran plus loin la logique des rituels créés spontanément par les équipes. L’envoi de nos quiz deux fois par mois est vécu comme un méta-rituel participatif, qui génère d’autres rituels : en débriefant régulièrement des résultats, les équipes s’organisent elle-mêmes pour ajuster le rythme de leur activité en continu et inventer leurs propres rituels.

.

En conclusion

Finalement, pour proposer de beaux rituels à vos équipes et booster leur énergie, voici les 3 idées clés à retenir :

  • Les rituels qui fonctionnent dans la durée sont ceux qui sont conviviaux.
  • Les rituels peuvent devenir une boussole pour la collaborateur quand ils sont structurés et orientés autour d’objectifs concrets.
  • La vitalité d’une entreprise peut se traduire par sa capacité à créer ses propres rituels de façon bottom-up.

.