En quoi la Qualité de vie au travail (QVT) impacte-t-telle la performance ?

Existe-t-il une potion magique pour développer la performance de votre entreprise ?

Un secret bien gardé, qui multiplierait la productivité et la créativité de vos collaborateurs ? Chez Bloom at Work, nous aimons croire que oui… 

… Et nous allons même vous en donner la recette !

Cette potion magique s’appelle la qualité de vie au travail – ou QVT. Alors, certes, sa recette est un peu difficile à réaliser et sa préparation demande du temps. Mais nous vous le garantissons : ces efforts valent la peine d’être menés.

En effet, améliorer votre qualité de vie au travail ne consiste pas seulement à “rendre vos employés heureux”. Il s’agit aussi de booster la performance de votre entreprise.

La notion de performance est au coeur même du concept de QVT ! 

C’est pourquoi l’Anact, l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, la définit comme “une démarche visant à combiner performance et bien-être des salariés.”

De ce fait, développer la QVT est un vrai investissement, dont vous pouvez mesurer le ROI. Augmenter la productivité de vos employés de 43% et leur créativité de 86%, ça vous tente ?

Alors explorons ensemble les liens entre QVT et performance :

  • L’impact positif d’une démarche QVT réussie 
  • L’impact négatif de l’absence de QVT et du mal-être en entreprise
  • Comment passer à l’action dès aujourd’hui et booster votre performance grâce à la QVT

.

L’impact d’une bonne qualité de vie au travail sur la performance

.

Nous vous l’annonçions en introduction :

  • Une entreprise dont les salariés sont épanouis est 43% plus productive que la moyenne.
  • De plus, ses employés sont en moyenne 86% plus créatifs et déploient 65% plus d’énergie dans leur travail.

Ainsi, si nous devions résumer la QVT en une phrase, nous pourrions avancer que des employés plus heureux sont des employés plus performants

Simple, non ? Pas tant que ça.

Une longue chaîne de cause à effet relie la QVT à la performance :

Mise en place d’une démarche de Qualité de Vie au Travail
⬇️
Vous améliorez les conditions de travail des employés
⬇️
Vous améliorez de fait leur bien-être
⬇️
Vos collaborateurs réalisent un travail de meilleure qualité
⬇️
Vos clients sont davantage satisfaits
⬇️
Impact positif sur la performance

.

Pour enclencher cette démarche vertueuse, c’est la vision même de la performance qui est à revoir :

  • Bien souvent, et particulièrement en France, l’idée de performance est associée à une quantité d’heures de travail.
  • Or, la culture du présentéisme et les horaires à rallonge font rarement bon ménage avec le bien-être… et n’ont jamais été une condition nécessaire au succès.

Pour bénéficier de l’impact positif de la QVT, nous devons recentrer la notion de performance sur la qualité du travail produit : privilégier la motivation, l’énergie déployée et la productivité.

Et concrètement ?

Quels leviers pouvez-vous activer pour développer l’impact positif de la QVT sur la performance ?

Voici trois axes de travail à partir desquels vous pouvez initier votre réflexion :

.

.

1. Développer la motivation des employés, leur engagement et le sens du travail

.

Cela peut aussi bien passer par une réorganisation du travail que par le renforcement de votre management ou par des initiatives visant à développer le collectif et l’esprit d’équipe.

Bon à savoir :  8 salariés sur 10 considèrent que leur engagement au travail dépend des relations qu’ils entretiennent avec leurs collaborateurs.

.

2. Contribuer au développement professionnel des employés et valoriser la qualité du travail individuel

.

Nous pensons souvent à la formation pour développer les talents, mais avez-vous songé aux actions visant à valoriser la qualité du travail produit et à apporter de la reconnaissance à vos employés ?

.

3. Renforcer la collaboration et la qualité des relations interpersonnelles

.

Bien communiquer, savoir écouter et travailler efficacement en équipe : de nombreuses actions peuvent être imaginées pour renforcer le collectif.

Bon à savoir : 3 salariés sur 4 affirment que leur travail est de meilleur qualité lorsqu’il est réalisé en équipe.

.

.

L’impact d’une mauvaise qualité de vie au travail sur la performance

.

De la même façon qu’une stratégie de QVT réussie contribue à améliorer la performance d’une entreprise…

… Une mauvaise qualité de vie au travail a un impact négatif sur la performance.

Autrement dit, une démarche QVT ne vise pas uniquement à améliorer la qualité du travail fourni par les employés : elle a aussi pour objectif de mettre fin au cercle vicieux du mal-être en entreprise.

Mal-être et/ou absence de démarche QVT
⬇️
Vous ne contribuez pas à améliorer les conditions de travail de vos employés
⬇️
Risques de mal-être au travail et augmentation de l’absentéisme, du turn-over, des RPS
⬇️
Augmentation des coûts liés au mal-être
⬇️
Impact négatif sur la performance

.

Oui, le mal-être au travail a un coût

Et pas des moindres : en France, il est évalué à 13 440 € par employé !

Lorsque l’expérience des salariés au travail s’avère négative, les conséquences sont multiples pour l’entreprise :

  • L’absentéisme augmente… ainsi que les coûts qui y sont associés
  • Le taux de turn over s’accroît… ainsi que les coûts de recrutement
  • Les risques de burn out, de risques psycho-sociaux (RPS) et autres problèmes de santé des employés s’aggravent

Au contraire, dans les entreprises qui favorisent le bien-être de leurs employés, nous observons :

  • Des collaborateurs plus engagés, avec 6 fois moins d’absentéisme que la moyenne
  • Des collaborateurs fidélisés, avec un turn-over qui diminue de 25%… voire de 65%, dans le meilleur des cas. (7)
  • Des collaborateurs moins stressés, moins anxieux, plus reposés… et donc moins susceptibles de développer des problèmes de santé sur le long terme

Et concrètement ? 

Quels leviers pouvez-vous activer pour minimiser l’impact négatif d’une mauvaise QVT sur la performance ? En voici quelques exemples :

.

1. Aménager le travail des employés 

.

De nombreuses pistes sont à étudier pour améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

.

2. Penser à l’ergonomie de l’espace de travail 

.

L’ergonomie de l’espace de travail a un impact direct sur le confort des salariés et, à long terme, sur leur santé.

.

3. Impliquer le management

.

L’attention portée au bien-être et à la qualité de vie au travail doit être partagée par l’ensemble du management. Les managers jouent un rôle essentiel dans la réussite (ou l’échec) d’une démarche QVT.

.

.

La recette d’une bonne QVT : comment passer à l’action et mesurer l’impact de vos actions sur la performance ?

.

Notre recette pour une bonne QVT n’a rien de révolutionnaire. Cela fait un moment qu’elle n’est plus secrète. Vous-même, vous aviez sûrement déjà une idée des impacts de la QVT, bien avant lire cet article, n’est-ce pas ? 

Et pourtant… La “potion magique” de la QVT est encore (trop) peu consommée.

✅ La majorité des entreprises ont conscience du lien entre bien-être et performance.

❌ Pourtant, très peu d’entre elles engagent de vraies actions pour développer ce bien-être.

De plus, parmi celles qui lancent des initiatives en ce sens, seules 32% parviennent à activer une démarche QVT sur le long terme. (8) Pourquoi la recette de la QVT est-elle si difficile à réaliser ?

.

1. Les ingrédients sont difficile à trouver

.

Il faut savoir repérer les bons problèmes, identifier les pistes d’amélioration et actionner les leviers adéquats. 

Nous vous avons déjà donné quelques pistes de réflexion : développer le sens accordé au travail, améliorer l’organisation, renforcer le management, réaliser des aménagements pour l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle… 

En tout, nous avons identifié 10 grands piliers du bien-être en entreprise. Il ne vous reste plus qu’à comprendre quels sont ceux que vous devez renforcer au sein de votre organisation (pas de panique, nous vous expliquons comment faire dans un instant).

.

2. Sa préparation exige la participation de nombreux cuisiniers

.

Pour être efficace, la démarche QVT doit être partagée par l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise. Dirigeants, managers, employés… il n’est pas toujours évident de tous regarder dans la même direction.

.

3. Ses effets ne sont pas toujours visibles à l’oeil nu

.

Quoi de plus décourageant que de ne pas voir le fruit de ses efforts ? De nombreuses entreprises ne poursuivent pas leurs actions QVT sur le long terme, faute de savoir en mesurer les retombées.

Heureusement, toutes ces difficultés peuvent être contournées.

  1. L’état des lieux du bien-être est réalisable en apprenant à écouter vos employés
  2. Des outils permettent de déployer vos actions à grande échelle, auprès de l’ensemble des collaborateurs
  3. Des indicateurs concrets vous aident à mesurer le bien-être et à noter son évolution

Chez Bloom at Work, nous sommes friands des outils de sondage pour rester à l’écoute des salariés (en même temps, c’est notre métier !).

  • En questionnant régulièrement vos collaborateurs, les points de friction dans leur expérience au travail se révèlent
  • Vous leur donnez par la même occasion l’opportunité de remonter des pistes d’amélioration auprès du management et de la direction RH. Ainsi, vos collaborateurs contribuent à créer les actions à mener !
  • Toujours par le biais du sondage, suivez l’évolution de la satisfaction des employés et mesurez l’impact de vos actions QVT.

Enfin, pour mesurer plus finement les résultats de votre démarche, n’oubliez pas de compléter votre tableau de bord avec les KPIs suivants :

  • Le taux de turn-over
  • Le taux d’absentéisme
  • La satisfaction client
  • Le chiffre d’affaires

Alors, quelles actions allez-vous mener aujourd’hui pour améliorer la QVT… ainsi que la performance de votre entreprise ?