Comment lutter contre l’absentéisme au travail ?

Vincent est manager de son équipe. Depuis quelques temps, il se rend compte qu’un des ses collaborateurs est de moins en moins présent. Il arrive en retard, part systématiquement en avance, manque certaines réunions. Vincent est soucieux du risque d’absentéisme qui concerne près de 38% des salariés d’entreprise de plus de 1000 salariés. Son histoire n’est pas anodine. Retrouvez ses conseils et ses méthodes concrètes pour savoir comment lutter contre l’absentéisme au travail !

Rétablir un climat de confiance

Lorsqu’il l’avait recruté à ses débuts dans l’entreprise, la nouvelle recrue de Vincent était dynamique, proactive et vraiment motivée. Mais au fil des mois et des années, cette énergie est retombée comme un soufflet. 

Généralement, la motivation des individus varie au cours de la vie dans l’entreprise. Comme dans toute relation, si la passion des débuts n’est pas entretenue, elle s’essouffle. Certains vont jusqu’à présenter des stratagèmes pour soutenir leurs absences. Ils vont, par exemple, faire rédiger à leurs médecins traitants des arrêts de travail abusif par exemple. 

  • La pire façon de réagir pour une entreprise serait alors d’instaurer des systèmes punitifs ou méritocratiques comme demander des contre-visite (faire faire une visite médicale par un autre médecin traitant) ou instaurer des primes à la présence (donner une prime aux collaborateurs présents). 
  • La meilleure façon de réagir est encore de se souvenir à quel point il est important de mettre en place du management bienveillant. Faire parler les équipes et les laisser s’exprimer sur des sujets difficiles est une porte ouverte à la détection de points de blocage. Il faut aussi penser à accompagner les périodes de vulnérabilités comme un rachat ou d’autres transitions pouvant impliquer la baisse de motivation.

En y repensant, Vincent se rend compte qu’il a peut-être manqué d’attention à des moments où ses équipes vivaient des moments difficiles comme lors dernier déménagement de l’entreprise qui a été une grande source de stress. Le salarié donne sa confiance en début de contrat mais elle doit pouvoir se maintenir. 

Comment lutter contre l'absentéisme au travail ?
Afin de réduire l'absentéisme au travail en maintenant la relation de confiance avec les salariés, les managers doivent être constamment à leur écoute et de manière plus intensive durant les périodes difficiles. Certains outils de sondage régulier comme Bloom at Work ont été développer pour facilité cette démarche, vous permettant de mesurer régulièrement la température de vos équipes

Réévaluer régulièrement les missions des collaborateurs

A la pause déjeuner, Vincent se demande toujours pourquoi son collaborateur est de moins en moins investi tout en fixant son plat d’endives. Sandrine, sa collègue en RH, lui demande s’il va bien : “ Tu n’as pas l’air dans ton assiette.”. “Non, c’est vrai, je me demande bien pourquoi arrive l’ennui dans la vie.”. “Tu en as des questions existentielles Vincent ! Tu nous ferais pas un petit bore-out là ?”

Le bore-out est un élément de la qualité de vie au travail qui a vu le jour récemment. A l’inverse du burn-out qui est utilisé quand un salarié brûle littéralement toute son énergie dans son entreprise au point d’en être épuisé, le bore-out survient quand…il s’ennuie ! Ne sous-estimez jamais l’impact de l’ennui au travail. Ce dernier peut conduire à un réel retrait du salarié.

Pour prévenir le bore-out, certains éléments peuvent être mis en place facilement : 

  • Faire des formations de montée en compétence. Garder un plan de formation à jour permet au collaborateur de toujours se projeter dans le futur et de ne jamais arrêter d’apprendre. 
  • Faire évoluer les missions ou le poste du collaborateur. Pourquoi ne pas s’entretenir avec un collaborateur qui semble s’ennuyer pour lui demander vers quoi il voudrait se tourner ? C’est probablement l’occasion d’ajouter de la force vive à un domaine de l’entreprise !
  • Avoir un système de sondage régulier pour prendre la température des équipes. Avec un logiciel comme Bloom At Work, il est possible de sonder les équipes de manière ludique et intuitive pour repérer les points de blocages et les éventuelles tensions avant qu’elles ne deviennent trop importantes. 
Comment lutter contre l'absentéisme au travail ?
Le bore-out est un élément de la qualité de vie au travail qui a vu le jour récemment. Afin de prévenir le bore-out il est nécessaire d'être à l'écoute des attentes professionnelles des collaborateurs et d'être capable d'y répondre en proposant des formations, en faisant évoluer leurs missions pour éviter plus tard de lutter contre l'absentéisme au travail.

Proposer un environnement de travail flexible

Sur le chemin du retour du travail, Vincent continue toujours de réfléchir à cette baisse de motivation de son collaborateur. En allant chercher ses enfants à l’école, il se rend compte qu’il ne sait même pas si son collaborateur a une vie de famille. 

L’entreprise peut très bien mettre en place des initiatives qui respectent le rythme de vie. Ces mesures apparaissent comme indispensables pour lutter contre l’absentéisme au travail. Certains collaborateurs peuvent avoir besoin d’aménager leurs horaires de façon à aller chercher ou déposer des enfants à l’école, pour s’accorder lors d’une garde partagée ou afin d’avoir le temps de s’occuper d’un parent devenu âgé. Tous ces éléments peuvent avoir un impact considérable sur la motivation. Il devient alors de plus en plus difficile de savoir comment lutter contre l’absentéisme au travail. 

Pour stimuler le besoin d’autonomie, l’entreprise peut proposer un environnement de travail plus flexible à ses collaborateurs. Vous pouvez, par exemple, vous entendre sur quelques jours de télétravail par semaine ou proposer de réaménager l’espace en coworking. 

Comment lutter contre l'absentéisme au travail ?
La flexibilité de l'environnement de travail est un élément important dans une démarche d'amélioration de la QVT et dans l'optique de réduire l'absentéisme au travail.

Prendre soin de la santé de ses collaborateurs pour lutter contre l’absentéisme au travail

De retour au bureau, Vincent lit un article selon lequel bien qu’on travaille moins de temps, on le fait plus intensément. Il pense notamment au présentéisme imposé dans certaines entreprises, ce qui induit une grande fatigue mentale. Il se demande quels éléments pourraient améliorer la QVT mais également comment combattre l’absentéisme au travail…

L’entreprise est un lieu de vie, et là où la vie passe, elle s’entretient.  Certaines entreprises mettent en place des campagnes de vaccinations hivernales. À titre informatif, la grippe coûte chaque année à la collectivité française environ 800 millions d’euros, dont la moitié pour financer les arrêts de travail.

On peut ainsi proposer des rythmes qui laissent une certaine liberté aux collaborateurs, comme une longue pause méridienne pour avoir éventuellement le temps de sortir prendre l’air. On peut aussi encourager certaines initiatives personnelles. Laura, qui fait du jogging tous les matins pourrait très bien avoir envie de courir avec ses collègues à l’occasion.

Tous les moyens sont bons pour créer du lien et rester à l’écoute les uns des autres tant qu’ils sont portés par une dynamique de groupe.

A vous de jouer : Mettez en place des actions pour lutter contre l’absentéisme au travail dans votre entreprise !