Les 3 défis à relever pour les Talents managers en 2020

On parle de plus en plus de la difficulté à recruter et à fidéliser les talents en entreprise. Ce n’est pas qu’un effet de mode, c’est un véritable challenge et les talents managers sont au coeur de cette époque complexe.

Pour eux, recruter des talents n’a jamais été un aussi grand challenge. Les convaincre de rester également.

Talent economy (experts très qualifiés qui vendent des compétences recherchées), nouveaux métiers (liés au digital et à la transformation des entreprises), pénurie de compétences (tech notamment)… les temps sont inédits.

Revenons sur les 3 défis majeurs qui attendent les talents managers en 2020 : la reconnaissance de la valeur des profils, les belles promesses sans strass et paillettes aux candidats (projets, avantages, bonus…) ainsi que l’investissement dans le capital humain, la marque employeur et la culture d’entreprise.

Reconnaître la valeur des talents (car ces derniers en ont maintenant conscience)

Le rapport de force a changé : les talents savent ce qu’ils valent

Fini, le temps où l’employeur avait toujours l’ascendant sur le candidat ? Terminée, l’époque où le manager se plaçait en position de force face à son collaborateur ?

On dirait bien que tout a changé. 
Les cartes ont été rebattues et les talents savent désormais ce qu’ils valent : 

  • ils recherchent des entreprises qui correspondent à leurs valeurs
  • ils ne signent plus un contrat sans un salaire décent
  • ils n’hésitent plus à boycotter une entreprise dont la marque employeur, l’image ou la réputation est négative
  • ils savent qu’à tout moment ils peuvent se lancer et réussir en freelance
  • plus un talent possède des compétences recherchées, un parcours d’excellence et une bonne personnalité, plus la négociation est difficile pour les talents managers.

Et en même temps, comment s’en étonner ? Cela fait des années que certaines entreprises se reposent sur leurs lauriers, tandis que les attentes des collaborateurs évoluent rapidement et en profondeur.

En parallèle, les médias, les plateformes de freelancing (Malt, Crème de la crème, Comet, Coworkees, etc.) et autres marques se battent pour faire prendre conscience aux profils (surtout les plus recherchés) de la valeur de leur travail.

Désormais, les talents attendent de vous que vous leur prouviez votre considération à leur égard.

Valoriser sans pour autant placer le talent sur un piédestal : challengez !

Alors comment répondre à ces problématiques ? Comment rester attractif aux yeux des candidats, sans nuire à votre image (la fierté n’a rien à voir là-dedans) ?

Aujourd’hui plus qu’à tout autre moment de l’histoire, un talent a besoin de se sentir estimé à sa juste valeur pour être convaincu, puis prospérer.

C’est important non seulement pour que son talent manager puisse le recruter et le fidéliser, mais aussi pour la santé mentale, la productivité et l’engagement du collaborateur lui-même.

Alors voici notre conseil : valorisez chaque talent comme il le mérite. Ni plus, ni moins. Mais attention à ne pas vous retrouver à le placer sur un piédestal : il a besoin de vous et vous avez besoin de lui. C’est un win-win !

Concrètement, challengez vos talents pour les valoriser de la bonne manière : 

  • Faites-leur passer des tests exigeants (au recrutement)
  • Fixez ensemble des objectifs ambitieux mais réalistes
  • Organisez des sessions de travail en groupe sur certains projets
  • Proposez-leur de participer à des hackathons, des concours et autres défis
  • Offrez-leur la possibilité de se former sur des sujets très pointus
Afin d'attirer les talents

Promettre toujours plus de bienveillance, de liberté et de bien-être… (et tenir ses promesses)

De belles promesses, oui… mais encore faut-il les tenir. Voici le second grand défi pour les talents managers en 2020.

Le salaire compte encore, les chiffres le prouvent

Non, les talents ne sont pas seulement en quête de sens, de bien-être au travail, de liberté et de responsabilités ! La plupart restent encore attirés par l’argent, souvent en priorité d’ailleurs.

Une étude ADP le révélait en 2018 : 47 % des français affirment que la rémunération est le premier pilier de leur motivation au travail.

Chez Tilkee, les salaires sont révélés aux candidats dès l’entretien d’embauche : transparence. Transparence aussi chez Buffer, où les salaires des 80 collaborateurs sont tous disponibles sur un fichier Excel.

Promettre des salaires attractifs reste indispensable pour recruter les meilleurs profils. Eviter les tabous sur le sujet est également à la fois un défi et un facteur clé de succès pour les talents managers.

Mais l’argent est loin d’être le seul moteur des talents

Même si l’argent reste une priorité chez les candidats et les collaborateurs, d’autres facteurs comptent énormément (et vous commencez sans doute à les connaître).

D’abord, l’ambiance générale en entreprise a une grande importance : bienveillance, liberté, bien-être, esprit d’équipe, etc.

Ensuite, les talents recherchent une évolution. Une progression de carrière, un plan de formation, une montée en compétence, la capacité de développer leurs compétences… ils ne se contentent plus d’un job épanouissant !

Mais voilà, comment promettre monts et merveilles tout en délivrant ce sur quoi on s’engage ? Pas facile d’être talent manager en 2020.

Les talents sont lassés des beaux discours

Surtout, il faut pouvoir assurer derrière une belle promesse. Les actes valent 1000 fois plus que les mots et les talents sont lassés des beaux discours, des promesses non tenues et de l’arnaque ambiante. 

Combien de fois leur a-t-on promis…

  • un “fort esprit d’équipe” qui se traduisait uniquement par un slack (qui plus est peu actif) ?
  • des “belles perspectives d’évolution de carrière” alors que l’avenir de l’entreprise elle-même était compromis ?
  • un “vrai suivi personnel et individualisé” qui n’était qu’un point mensuel avec son manager ?

Les désillusions sont nombreuses.

Démarquez-vous pour la force de vos actions pour répondre aux attentes de vos collaborateurs et vous distancer des vendeurs de rêves.

Plus que de répondre à leurs besoins, anticipez-les grâce notamment à des outils de sondage en ligne par exemple.

Investir sur le capital humain, la marque employeur et la culture d’entreprise

L’époque des “ressources humaines” est derrière nous

Bienvenue à l’ère du capital humain.

On considère de plus en plus les collaborateurs comme des êtres humains (des vrais), des individus sensibles (qui le sont) et des personnalités (plus seulement des numéros, des compétences et juste une force de travail).

Les RH deviennent plus humaines et il était temps.

Les talents managers de 2020 doivent donc composer avec cette vision nouvelle. Investir sur le capital humain n’est pas juste un défi, cela doit devenir une priorité afin de faire de chaque entreprise un lieu propice à l’épanouissement des collaborateurs.

Créer une marque employeur forte grâce au marketing à destination des talents

Le marketing ne doit plus seulement être un outil à destination des clients, comme il l’a été depuis toujours. Le rapport de force est en train de s’inverser, nous l’avons vu ! Il faut désormais capter l’attention des talents, les attirer et les convaincre.

Alors il est temps de mettre les moyens sur le marketing orienté talents, autrement dit… la marque employeur ! C’est votre meilleur arme pour répondre aux grands défis des talents managers en 2020.

Le branding doit aussi devenir le fer de lance de la marque employeur pour attirer les talents et les séduire. Faites rayonner votre marque !

Le culture d’entreprise pour créer une équipe engagée, fidèle et déterminée

S’il y bien une composante qui différencie les entreprises à succès de la masse, c’est leur équipe. Et cette équipe se construit et se structure autour d’une culture d’entreprise forte, c’est à dire qui engage chaque collaborateur dans une vision, avec une identité forte et des rituels uniques.

La culture d’entreprise est fondamentale au sentiment d’appartenance des collaborateurs. Talents Managers, créez des équipes soudées en développant une culture différenciatrice et puissante au sein de votre entreprise.

Les défis à relever pour les Talents managers en 2020 sont donc divers et variés. Mais ils ne sont pas réellement nouveaux : les plupart ont émergés ces dernières années. Or ne pas comprendre leur urgence pour s’adapter aux attentes des collaborateurs, c’est prendre du retard… et donc, créer une distance avec les talents (et vos concurrents) !

Mieux que n’importe quelle étude, demandez simplement l’avis de vos collaborateurs !