Comment développer l'engagement des collaborateurs ?

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’engagement des collaborateurs : comment le mesurer, l’améliorer, et quel impact sur la performance de l’entreprise.

L’engagement collaborateur est connu pour son impact positif sur les performances de l’entreprise. Selon une étude Hays, une entreprise avec des salariés engagés verrait sa performance opérationnelle augmenter de 40%, sa productivité augmenter de 18% et son turnover diminuer de 14%.

Mais qu’est-ce donc que l’engagement au travail ? Pourquoi est-il important de s’y intéresser ? Et comment faire concrètement pour le développer dans votre entreprise ?


2. Pourquoi améliorer l’engagement collaborateurs ?

2.1. Parce qu’il n’y a aucune bonne excuse pour ne pas se lancer

L’engagement collaborateur peut apparaître, de prime abord, comme superficiel pour certaines entreprises. On entend on entend encore trop souvent de mauvaises raisons de ne pas améliorer l’engagement des collaborateurs : “C’est juste de la cosmétique, ce n’est pas à l’entreprise de faire le bonheur de ses employés, et puis ce n’est pas rentable…”

 
Non, le bien-être au travail n’est pas un effet de mode ou cosmétique

Le bien-être au travail est l’enjeu prioritaire du monde de l’entreprise pour les salariés français : 59% en font l’enjeu sur lequel il est le plus important d’agir. Et la tendance est encore plus forte chez les millennials. Ils choisissent à 84% le bien-être au travail comme critère principal dans leur choix d’entreprise contre 46% seulement pour la rémunération.

Par ailleurs, de nos jours, tout se sait très rapidement. Une entreprise qui se servirait du bien-être au travail comme d’un cache-misère ou d’une mesure d’économies, se voue à l’échec. En effet, plus l’écart entre le discours et les faits est grand, plus le recrutement et la rétention des talents est difficile. Le sujet de l’engagement est ainsi clé pour toutes les entreprises qui ne veulent pas voir leur marque employeur se dégrader et perdre leurs meilleurs talents.

 
Si, investir pour l’engagement de ses collaborateurs est rentable

D’après le Journal of Corporate Finance, les firmes les plus employee-friendly sont plus profitables et mieux valorisées que les autres. Et une organisation avec des collaborateurs très engagés développe 2,5 fois plus son chiffre d’affaires qu’une entreprise similaire avec un petit niveau d’engagement. Si améliorer l’engagement demande souvent un peu d’investissement (humain avant tout, monétaire aussi parfois), le retour sur investissement en vaut la peine.

engagement collaborateurs

Par ailleurs, et nous l’oublions trop souvent : le désengagement au travail coûte très cher. On sait par exemple que le coût du mal-être au travail est estimé en France à 12 600 € par salarié et par an (Ayming). Le coût d’une mauvaise politique de gestion des talents est non négligeable : burn-out, congés maladie, absentéisme, risques psychosociaux…

2.2. Parce que l’engagement collaborateurs a un impact direct sur la performance de l’entreprise

Il existe en effet un lien direct entre des équipes motivées et une entreprise prospère

Des collaborateurs soudés et engagés auront tendance à mieux travailler ensemble et à remplir ainsi plus rapidement leurs objectifs. S’ils sont motivés par leur mission et stimulés par l’activité de l’entreprise, ils seront aussi plus enclins à proposer de nouvelles idées pour innover ou faire évoluer positivement les actions menées par l’entreprise.

Par ailleurs, des employés heureux et fiers de travailler pour votre entreprise vous aideront à développer et entretenir une marque employeur attractive. Cela vous permettra de fait d’attirer plus facilement les meilleurs talents du marché et de rendre votre entreprise plus performante et compétitive.

 

2.3. Parce que l’engagement permet de diminuer le turnover et fidéliser les talents

Le turnover, terme anglicisé de la rotation des salariés, se définit comme le taux de renouvellement du personnel de l’entreprise. Le turnover est une problématique de plus en plus centrale pour les entreprises françaises et fidéliser les talents devient un enjeux clé pour les équipes RH

D’abord, fidéliser ses collaborateurs a un coût bien inférieur à l’acquisition de nouveaux employés. De plus, un talent qui reste dans l’entreprise sur le long terme développe ses compétences, devient un maillon essentiel de vos équipes et co-construit le futur de vos projets. Enfin, en plus du coût humain que représente le turnover, son coût financier est à ne pas négliger. Aux frais liés au départ d’un collaborateur (indemnités de départ volontaire, coût d’une nouvelle embauche, formation du nouvel arrivant…) s’additionnent des frais sociaux souvent sous estimés (image de marque employeur fragilisée, suivi et satisfaction client mise en danger…).

Fidéliser ses talents plutôt que de recruter sans cesse apparaît incontestablement comme une stratégie RH gagnante.

 

1. Être à l’écoute de ses collaborateurs. C’est en étant attentifs aux besoins de vos équipes que vous saurez le mieux comment développer leur bien-être au travail et ainsi, leur attachement à l’entreprise. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser des enquêtes pulse.

2. Challenger les talents et fixer des objectifs à plus ou moins court terme. Un talent s’ennuie rapidement. Et un talent qui s’ennuie risque de vous quitter. Encouragez les à monter en compétences ou proposez du mentoring pour les stimuler. Vous pouvez aussi instaurer un système de suivi des tâches et des objectifs comme les OKR (idée de Google). Cela vous permettra de motiver vos talents : la performance saine et le dépassement de soi sont des challenges que l’on aime relever !

3. Laisser la place à l’initiative et au développement des potentiels. Encouragez une organisation plus flexible du travail qui valorise agilité et management par les résultats plutôt que zone de confort et management au présentéisme. Une hiérarchie plus horizontale vous permettra aussi de booster la co-construction des projets. Offrez de la liberté et de l’autonomie en faisant confiance et en responsabilisant davantage vos équipes, c’est la clé de l’engagement de vos collaborateurs.

4. Placer le bien-être au travail au coeur de la stratégie RH. Le facteur principal de la fidélisation des talents dans une entreprise est leur bien-être au sein de cette dernière. Veillez à développer et entretenir un cadre et des relations de travail agréables. Récompensez les résultats positifs et ne négligez pas les petits “merci” ou le bravo” dès que le moment s’y prête.

3. Comment développer l’engagement des collaborateurs ?

Article à venir

3.1. Commencer par mesurer l’engagement au travail

Article à venir

Article à venir

3.2. Activer 5 leviers clés d’engagement collaborateurs

Texte à venir

> Levier 1

Texte à venir

> Levier 2

Texte à venir

> Levier 3

Texte à venir

3.2. c

> Levier 4

Texte à venir

> Levier 5

Texte à venir

Focus : Texte à venir

Texte à venir

4. Les moments clés pour l’engagement des salariés

4.1. Arrivée dans l’entreprise

Texte à venir

QVT & performance - Bloom at Work

4.2. Transformations, réorganisations, déménagements

Texte à venir

4.3. Moments clés pour les collaborateurs

Texte à venir

5. Engagement collaborateurs : les grandes tendances que vous devez connaître

Texte à venir

Recevez le Guide